billets:2021:0925big_bro_smart_faux_nez

Big bro' smart faux nez

Le faux-nez, un grand classique du Carnaval de Paris

Katy Romy de swissinfo nous décrypte dans La fouille du smartphone, une nouvelle étape sur les routes de l’exil une nouvautée gruyèrienne bigbrotherienne toute helvétique:

Le Secrétariat d’État aux migrations (SEM) pourra bientôt contrôler leurs données mobiles, s’il s’agit de l’unique moyen de les identifier. Téléphones, ordinateurs, tablettes ou montres connectées pourront ainsi être passés au peigne fin par les autorités. Les informations récoltées à l’aide d’un logiciel seront ensuite sauvegardées sur un serveur sécurisé, pendant une durée d’un an.

Mais où me direz-vous, où donc pareille idée machiavélique a-t-elle pu germer?

Dans la tête d'un geek particulièrement pervers et hobbesien?

Meuh non.

Tout simplement, dans le cerveau1) d'un député udcéiste, Gregor Rutz.

En ce qui le concerne, j'ai de forts doutes que Môsieur Rutz soit disposé à se faire coloscopier son trou du Q iphone17+ smart2)phone personnel.

Comme quoi à l'UdC3), il y a deux types de libertés: celle des fachos, qu'on respecte, et celle des autres, qu'on piétine.

Ah et une fois de plus la Suisse fait figure de pionnère, que dis-je, d'avant-garde en copiant une méthode déjà appliquée dans plusieurs pays européens, mais controversée au point que la plupart envisagent de l'abandonner.

Le Suisse se lève tôt, mais se réveille tard.


1)
oxymore
2)
re-aporie
3)
Union des Connard·es, à ne pas confondre avec le parti liberticide helvète du même nom mais tout en majuscule, sous *nix on est case sensitive
  • billets/2021/0925big_bro_smart_faux_nez.txt
  • Dernière modification: 2021/09/25 07:43
  • de radeff