billets:2022:0610ryan_gattis_le_systeme

Ryan Gattis, Le système

6 décembre 1993. Quartiers sud de Los Angeles.

Scrappy, dealeuse notoire, est abattue et laissée pour morte devant la maison de sa mère, sous les yeux d’un toxico, seul témoin du crime.

Le lendemain, Wizard et Dreamer, tous deux membres d’un gang, sont arrêtés et jetés en prison en attendant leur procès.

Le problème ? L’un est coupable ; l’autre, innocent. Selon la loi du gang, ils doivent se taire et accepter leur sort. Mais, selon la justice, il faut que l’un parle pour dénoncer l’autre. Sinon, l’arme du crime, retrouvée chez eux, les fera tomber ensemble.

Ainsi commence l’histoire d’un crime, des coups de feu au verdict, racontée par le choeur de ses protagonistes : le coupable, l’innocent et la victime, les familles, et les acteurs du système.

Ryan Gattis s’attaque à travers ce roman passionnant au système pénal américain, à ses injustices et à la mécanique cruelle qui broie ceux qui tombent entre ses rouages.

Ouf… Du lourd.

J'ai trouvé excellent le processus narratif - on suit un seul fil, mais chaque chapitre change de narrateur, ce qui contribue au sentiment d'enfermement dans ce système kafkaien. Fait pas bon être pauvre et coloured chez Uncle Sam.

  • billets/2022/0610ryan_gattis_le_systeme.txt
  • Dernière modification : 2022/06/10 05:11
  • de radeff